Et toi tu la sens ?

tous les mardis de 8h00 à 10h00

Parfois un tour en manif ici ou là, version road trip, des montages audio, parfois un(e) invité(es), état des lieux du monde, manifs, coups de gueules, infos d'ici ou d'ailleurs.

Révolution en cours, convergence des luttes, questions sans réponse, angles de vue sur propagande et décryptage de la société du spectacle, revue de presse... Emission anticapitaliste légèrement situationniste

La page de l'émission

Artracaille

tous les mardis de 11h00 à 12h30

 Artracaille se cogne à la représentation de l'art et de ses avatars tous les mardis de 11 heures à 12 heures 30. En passant par son histoire qui colle aux basques de celle qu'on nous enseigne à l'école. Mais pas tout-à-fait la même. Les rapins étant par dévers eux ou consciemment les témoins du moment où ils vivent. Moins manipulateurs que les historiens qui officient souvent pour les tenants du pouvoir politico-financier. Aujourd'hui comme hier. Comme demain… Artracaille bouge et peut prendre le chemin de la route pour rencontrer des artistes ou regarder leurs œuvres dans des lieux improbables en province ou hors de c'biau pays. Et surtout sortir du livresque pour faire trempette dans la vie réelle de l'art. M'enfin, on n'va pas vous abrutir plus avec not' blabla.

Le site de l'émission

Sortir du capitalisme

tous les mardis de 14h30 à 16h00

Emission hebdomadaire de critique radicale (c’est-à-dire non-superficielle) du capitalisme, chaque Mardi de 14h30 à 16h00. La lutte libertaire pour s’émanciper du capitalisme comme totalité (c’est-à-dire de l’économie, de l’État, du patriarcat, du racisme et du colonialisme, du complexe techno-industriel, etc.) doit certes être une lutte concrète, mais cette lutte se joue également au niveau « théorique », en gagnant en « puissance intellectuelle » d’auto-défense, de conviction et d’analyse. On essayera ici de fournir de telles « armes » intellectuelles défensives et contre-offensives, sous forme d’émissions thématiques d’analyse critique radicale du capitalisme (et son dépassement libertaire).

Des oreilles avec des trous dedans

tous les mardis de 17h00 à 18h00

Si Don Quichotte avait rencontré Bouvard et Pécuchet il y a fort à parier qu’ils auraient eu l’idée de Des oreilles avec des trous (dedans) : arpenter l’univers musical passé et présent, dans sa totalité, avec l’espoir d’en faire un jour le tour et d’y rétablir la justice. Mais cette rencontre n’eut pas lieu et il fallut attendre 2005 pour qu’André De La Sayette, André Gaillochet et André Brémo (bientôt rejoints par André Gasquet), concrétisent ce projet délirant sous la forme d’une émission radiophonique hebdomadaire.

C’est ainsi qu’une semaine sur deux, les andrés s’attaquent avec un immense courage à une thématique ardue. Par exemple : musiciens assassins, morceaux de moins d’une minute, pipi-caca, flûte à bec, etc. L’autre semaine, ils se libèrent de toute contrainte et livrent le meilleur de leurs découvertes musicales récentes, sans limite de genre ni d’époque, le plus souvent sans rapport avec aucune actualité si ce n’est celle de leur humeur.

Le site de l'émission

La page de l'émission

Idéaux et débats

Un mardi sur deux de 18h00 à 19h30

Je ne suis pas "littérature", je ne suis pas "morceaux choisis", je ne suis pas "saine lecture", ni "sirupeuse poésie". Je ne suis pas ce qu’on raconte aux enfants de la bourgeoisie. En deux mots, le courage de vivre au large des écriteaux, sans héros, sans message, juste une envie de vivre comme un cerf-volant dans le ciel, un appel de la vie qui la rend de plus en plus belle. Un homme, c’est fait pour bouger, ce n’est pas fait pour s’arrêter, c’est fait pour continuer, et pour mourir, en mouvement éventuellement. Tout le malheur vient de l’immobilité toujours…Mis à part notre amour pour la chanson en général, et pour ces trois chanteurs (entre autres !) en particulier, ces mots « empruntés » à Jean Ferrat, Jacques Higelin et Jacques Brel, résument bien ce qu’essaye de faire l’émission depuis plus de 30 ans sur Radio Libertaire: dire le bonheur de la lecture. Et savourer en direct, le plaisir des rencontres avec les auteurs, sans à priori sur leurs écrits: romans essentiellement, mais aussi nouvelles, essais, chansons, théâtre…A chaque émission, un mardi sur deux, de 18h à 19h30, nous recevons un ou deux auteurs francophones pour parler de leurs livres récemment parus. Et une petite chronique en fin d’émission nous permet de vagabonder avec Laurent du côté de l’actualité de la littérature étrangère.

Pas de quartier

Un mardi sur deux de 18h00 à 19h30

L'émission quinzomadaire du groupe Louise-Michel, aimablement destinée à ceux qui détestent les winners, les longues canines et la langue de bois.

Paroles d'associations

tous les mardis de 19h30 à 20h30

L'émission fut créée le premier mardi de mars 1989. L'idée comme son nom l'indique est de donner la paroles aux associations qui oeuvrent dans les domaines aussi variés que la santé, la culture, la vie de quartier, les droits de l'homme ou la lutte contre le racisme. Durant 45 minutes environ le ou les invités présentent l'association grâce à son histoire, ses objectifs et ses actions avec deux pauses musicales qu'ils choisissent généralement eux-mêmes. Enfin quelques minutes sont  consacrées en fin d'émission aux annonces militantes et culturelles. L'objectif est double : faire connaître  le riche monde associatif à nos auditeurs et Radio libertaire au monde associatif.

Radio Libertaria : Sévices publics

4e mardi de 20h30 à 22h30

Le quatrième mardi de chaque mois, notre émission donne la parole aux syndicalistes, bien sûr, mais aussi à tou-te-s celles-ceux qui s'opposent au désordre capitaliste et étatique qui frappe, notamment, les services publics.

Autour d'interviews et/ou de discussions, notre objectif est de susciter des réflexions issues de l'action, d'entrouvrir des voies. Nos chantiers de prédilection 

sont la lutte contre le nucléaire, l'économie au service des hommes, l'antifascisme ou la biodiversité. Mais, parfois, nous savons empiéter sur d'autres chemins, pourvu qu'ils mènent à l'émancipation.

Une fois tous les trimestres, un peu à l'écart des bruissements du monde, nous tentons de dégager, à notre manière, quelques pistes philosophiques, car, comme nous aimons à le dire, «  la CNT Energie vous doit plus que la lumière  »... 

 

Ca booste sous les pavés

tous les mardis de 22h30 à 00h00

Ca booste sous les pavés a pour modeste vocation de vous faire découvrir au travers des invités qui jalonnent les émissions depuis maintenant 20 ans des femmes, des hommes venant d’horizons différents, pour vous faire partager leurs passions, leurs coups de gueule, leurs visions du monde qui nous entoure, leurs expériences heureuses ou malheureuses.

Mais toujours dans la bonne humeur et en musique. Musique : découverte de groupes émergents et de labels indépendants. Musique alternatives et autoproductions. Rock punk, ragga, dance hall, ska roots, reggae oldies, mento, et bien sûr, la chanson française à texte, militante. Au fil du temps des liens se nouent avec des artistes qui deviennent résidents de l’émission.

Le site de l'émission

Wrech this mess

tous les mardis de 00h30 à 2h30

Deux heures de musiques, essentiellement électroniques et instrumentales : electronic-dub, ambient-industrial, minimal-techno, breakbeat-n-noise, etc... en direct, sans interruption, sans intervention, sans publicité, sans dieu, ni maître… les playlists et infos sur les sélections sont disponibles sur le site de l'émission, le but du jeu étant d'immerger les auditeurs dans une bulle musicale sous sa forme actuelle, l'émission existe depuis plus de 25 ans sur radio libertaire.

 Le site de l'émission